1. Home>
  2. Actualités>
  3. Une analyse microbiologique indépendante confirme la sécurité de la SnowRoom

Une analyse microbiologique indépendante confirme la sécurité de la SnowRoom

Des standards hygiéniques élevés sont depuis toujours le principe absolu du développement produit de TechnoAlpin. Toutes les solutions de design ont pour point commun le nettoyage simple et l’idée que la neige en petites portions peut être utilisée pour le massage individuel. Tout contact indirect est ainsi également évité avec le prochain client.

Compte tenu de la situation actuelle, les experts de TechnoAlpin ont cependant voulu en être parfaitement sûrs et ont mandaté SEA, un institut indépendant d’analyses microbiologiques et conseiller en hygiène et sécurité au travail dans le secteur alimentaire, afin de réaliser des analyses dans la SnowRoom. Le résultat : les surfaces, la neige et la qualité de l’air dans la pièce sont absolument sans danger, puisque les conditions prévalant dans la pièce ont des effets négatifs sur la survie des microorganismes. Nous avons regroupé les résultats ci-dessous pour vous :

 

DÈROULEMENT :

Dans le cadre de l’analyse, un cycle de fonctionnement de 7 jours a été simulé, cela correspond à la durée maximale recommandée pour le dégivrage complet et le nettoyage de la SnowRoom. L’éventuelle contamination de l’air, des surfaces et de la neige a été analysée en permanence. Il a été démontré que les conditions cadre extrêmes prévalant dans la SnowRoom, avec une température de l'air de -11°C et une humidité de l'air élevée, provoquent le dépérissement rapide de microorganismes.

 

SURFACES :

Les conditions prévalant empêchent le développement et la survie de microorganismes sur les surfaces montées dans la SnowRoom. Les microorganismes présents dépérissent sur les surfaces analysées (bois, plastique, ciment, métal) extrêmement rapidement, en l’espace de 24h une réduction de 99,8% des principaux microorganismes a été enregistrée. 

 

QUALITÉ DE LA NEIGE :

Au bout de 7 jours, la qualité de la neige analysée correspondait encore aux paramètres microbiologiques prédéfinis pour l'utilisation humaine. Les échantillons analysés au bout de 7 jours sont entièrement EXEMPTS DE BACTÉRIES PATHOGÈNES, susceptibles de causer des problèmes de santé.

QUALITÉ DE L’AIR :

La qualité de l’air dans la pièce a été mesurée avec un appareil SAS et analysée conformément aux directives d’analyse globales IGCM, ICM, IA. Avec une fréquence de visiteurs définie, l’air dans la SnowRoom présente également une contamination microbiologique « très faible ». Cela correspond à la meilleure classification possible. Malgré le faible échange d’air, la qualité de l’air dans la SnowRoom est meilleure que dans l’antichambre, ce qui est dû aux températures froides prévalant.

BILAN :

De par la présente analyse, la SnowRoom peut être utilisée sans aucune autre mesure de sécurité. Les dispositions légales respectives de distanciation minimale doivent cependant être respectées.

Le virus déclenchant le Covid 19 présente la résistance la plus élevée et la plus longue dans des aérosols à +4C. De telles conditions prévalent par exemple dans des installations de refroidissement de l’industrie alimentaire. Dans la SnowRoom par contre, une humidité de l'air élevée et des températures basses favorisent la réduction rapide de microorganismes et en bloquent la propagation.

 

Source : 
Analyse microbiologique : Protocole 0361.20.DM.P-CS, du 13 juillet 2020 par la dott.ssa Donatella Maoro